Logo Epargne et Finance
numéro vert

Résultats de la gestion financière

Actif en Mds€ au 29/12/2017 121,53
Date de création 28/02/2013
Performance sur 1 an* 6,9 %
Performance annualisée sur 3 ans 5,8 %
Source Aviva Investors France * Performances annualisées au 29/12/17 nettes de frais de gestion financière, hors dividendes (affectés au paiement des frais de gestion et du coût de la garantie plancher du contrat Afer), brutes de prélèvements sociaux et fiscaux. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures performances futures.

Commentaires du gestionnaire financier

Au début de l’année 2017, nous étions surpondérés sur les actions principalement au travers des actions de la zone euro exposées aux marchés émergents plutôt que directement sur les actions émergentes. Dans le courant de l’année, au fur et à mesure que le risque protectionniste a baissé nous avons progressivement de nouveau augmenté notre exposition aux actions émergentes.

Côté obligations émergentes, nous sommes passés d’une surpondération aux émissions en dollar à une surpondération aux émissions en devises locales.

Ce positionnement a permis de générer un effet allocation positif pour le support.

Dans le cadre de la gestion de l’allocation en actions européennes exposées aux marchés émergents, la première exposition du portefeuille reste le secteur automobile, fortement dépendant de la croissance dans les pays émergents. Nous avons renforcé notre pari au cours de l’exercice écoulé en participant à l’introduction de l’équipementier espagnol Gestamp Automocion. Le secteur des biens d’équipement est resté très pondéré dans notre portefeuille, et nous avons profité de la faiblesse sur le titre GEA pour renforcer notre ligne à bon compte. De même, nous avons intégré une nouvelle ligne en Leonardo, dont les prévisions de chiffres d’affaires devraient être positivement orientées compte tenu d’une inflation généralisée des budgets de défense dans le monde.

La croissance des pays émergents n’ayant pas été homogène au long de l’année passée, certains évènements ont pu donner lieu à des points d’entrée sur des dossiers intéressants. A ce titre, les déboires affichés par certains pays d’Amérique Latine, Brésil en tête, nous ont permis d’acquérir les titres Casino et Carrefour à des niveaux de multiples historiquement bas. Pour des raisons identiques, nous avons également renforcé l’exposition du portefeuille au secteur financier par l’intermédiaire d’achats en BBVA et Banco Santander.

Répartition du portefeuille au 29/12/2017


Pour plus de précisions

Contactez-nous