Logo Epargne et Finance
numéro vert

Résultats de la gestion financière

Actifs en millions d'€ au 31/12/2015 445.87
Date de création 08/01/2010
Performance sur 1 an * 4,3%
Performance annualisée sur 3 ans * 4,6%
Performance annualisée sur 5 ans * 6,4%
Source Aviva Investors France * Performances annualisées au 29/12/17 nettes de frais de gestion financière, hors dividendes (affectés au paiement des frais de gestion et du coût de la garantie plancher du contrat Afer), brutes de prélèvements sociaux et fiscaux. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures performances futures.

Commentaires du gestionnaire financier

Tout au long de l’année 2017, nous avons maintenu une préférence pour les actions face aux taux. Au sein de l’allocation taux, nous avons favorisé les taux réels par rapport aux taux nominaux. Afer Diversifié Durable est donc resté sous sensible au risque de duration face à son indice de référence.

Côté actions, nous avons encaissé quelques profits au cours du mois de mai, marqué par l’élection présidentielle française ainsi que par une saison de bons résultats sur le marché européen. Nous nous y sommes cependant réexposés progressivement au cours de l’été via notamment le secteur bancaire.

Ce positionnement a permis de générer un effet allocation positif pour le support.

répartition du portefeuille au 29/12/2017

Actions

Au cours de l’année 2017, l’amélioration des conditions économiques a propulsé les valeurs Peugeot et Airbus à des niveaux de valorisation tels que nous avons décidé de vendre l’intégralité de ces lignes. Dans un autre registre, nos positions en Telefonica et Philips Lighting ont également été cédées, le potentiel de hausse nous paraissant épuisé. Et nous avons allégé nos pondérations en Crédit Agricole et Michelin. Du côté des achats, dans le secteur des services aux collectivités, nous avons renforcé assez sensiblement nos lignes en EDF et Engie. Dans le même registre, nous avons également renforcé notre position en Publicis, la valorisation de la société nous paraissant attractive.

Du côté des valeurs technologiques, les positions en Atos et Nokia ont également été renforcées, dans l’espoir que la transition de leurs «business models» respectifs entraine à terme une inflation des marges et une revalorisation boursière de ces dossiers.

Enfin, sur la toute fin de l’exercice, nous avons souscrit à la (ré)introduction en bourse du pneumaticien Pirelli, dans la perspective de la montée en gamme des immatriculations dans les pays émergents.

Taux

La gestion sélectionne des titres répondant à des critères d’investissement socialement responsable. En 2017, la gestion a continué de surpondérer les obligations privées par rapport à l’indice, en se concentrant sur les émetteurs les mieux notés de chaque secteur. Cette allocation a été faite au détriment des dettes souveraines, qui étaient moins bien notées en ESG (Environnement, Social, Gouvernance). La gestion a aussi cherché à privilégier les investissements dans les obligations vertes, à condition toutefois que la valorisation et les critères financiers de l’émetteur soient satisfaisants. La sensibilité de l’allocation taux est légèrement inférieure à celle de son indice. Les maturités inférieures ou égales à 6 ans sont surpondérées dans le portefeuille. Dans un environnement de taux bas et compte tenu du maintien du programme de rachat d’obligations privées par la BCE à l’horizon septembre 2018, nous demeurons exposés à des émissions subordonnées financières ainsi qu’à des obligations dites « hybrides corporates ». Le portefeuille est concentré sur les obligations de la catégorie BBB (Standard & Poor’s ou équivalent).

Evolution de la valeur liquidative par rapport à l'indicateur de référence sur 5 ans


Pour plus de précisions

Contactez-nous