Actif en millions d'€ au 31/12/2020 * 87,04
Date de création 08/09/2017
Durée de placement recommandée 5 ans
Performance sur 1 an* -1,50 %
Performance sur 3 an* -0,43 %
Sources : Afer - Gie Aviva France à partir de données fournies par Aviva Investors France
Intensité carbone : L’intensité carbone représente le total des émissions de gaz à effet de serre (GES) des scopes 1 & 2 (émissions directes & émissions indirectes liées aux consommations énergétiques) normalisée par million de $ de revenus (chiffre d’affaires). Ainsi, chaque million de dollar de revenus, X tonnes métriques d’émissions sont financées. Source : BRS & MSCI
* Performances annualisées au 31/12/2020 nettes de frais de gestion financière, hors dividendes (affectés au paiement des frais de gestion et du coût de la garantie plancher du contrat Afer), brutes de prélèvements sociaux et fiscaux. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
L’investissement sur un support en unités de compte présente un risque de perte en capital. Pour plus d’informations sur les risques, consulter le prospectus sur www.afer.fr.

Commentaires du gestionnaire financier AVIVA INVESTORS FRANCE

En début d’année, le fonds était fortement exposé au risque actions, ce risque a été réduit au fur et à mesure que le risque de propagation du virus Covid se précisait. Cela a permis au fonds de résister à la première phase de baisse des marchés actions, mais l’allocation a plus souffert lors de la forte correction en mars.

À partir de septembre, avec le soutien des politiques monétaires et fiscales, le fonds a progressivement repris du risque, d’abord via le crédit à haut rendement et ensuite sur les actions. Les derniers mois de l’année ont ainsi permis au fonds de regagner en performance

Taux

L’année a été marquée par une performance positive du marché du crédit malgré un écartement sensible des « spreads » en mars. La propagation du coronavirus en début d’année a créé une forte incertitude. Les mesures de politique économique et monétaire mises en place ont été sans précédent pour permettre un début de normalisation. Malgré les nouvelles mesures de reconfinement en fin d’année, les investisseurs ont porté un regard plutôt optimiste compte tenu des nouvelles sur les vaccins.

Les investissements ont été réalisés de manière granulaire afin de diversifier le risque en portefeuille. Les titres ont été sélectionnés en ayant pour objectif de concourir à l’amélioration des conditions de vie des populations âgées ou de bénéficier de la tendance au vieillissement de la population.

Au cours de l’année, nous avons favorisé les investissements dans les secteurs de l’assurance, de l’immobilier de santé, de la consommation (en particulier la pharmacie) qui restent fortement représentés.

Actions

L’allocation en actions privilégie les valeurs de santé et de services qui permettent l’amélioration du quotidien des personnes âgées. Ce segment est de loin le plus représenté. Les autres segments sélectionnés sont les services de communication, les valeurs de consommation discrétionnaire, les valeurs de consommation durable, l’immobilier pour Seniors ainsi que les valeurs financières liées à l’épargne.

Pendant la première partie de l’exercice, nous avons un peu plus privilégié les sociétés pouvant bénéficier des mesures de prévention et de distanciation sociale liées à la pandémie (acteurs du diagnostic, opérateurs de télécommunications, sociétés de livraison de repas à domicile, vente de camping-cars).

Puis, nous avons repondéré les acteurs bénéficiaires de la sortie des périodes de confinements tels que les constructeurs automobiles, les sociétés de services d’assistance, de restauration collective, de loisirs, l’immobilier de santé ou les EHPAD.

Répartition du portefeuille


Pour plus de précisions

Contactez-nous