Logo Epargne et Finance
numéro vert

Résultats de la gestion financière

Actif en Mds€ au 31/12/2018 142,83
Date de création 28/02/2013
Performance sur 1 an* -8,5 %
Performance annualisée sur 3 ans* 4,6 %
Performance annualisée sur 5 ans* 4,0 %
Sources : Afer - Gie Aviva France à partir de données fournies par Aviva Investors France
*Performances annualisées au 31/12/2018 nettes de frais de gestion financière, hors dividendes (affectés au paiement des frais de gestion et du coût de la garantie plancher du contrat Afer), brutes de prélèvements sociaux et fiscaux. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Ce type d’investissement présente un risque en capital.

Commentaires du gestionnaire financier AVIVA INVESTORS FRANCE

Au cours de l’exercice, nous avons renforcé notre exposition au secteur de l’énergie. Après plusieurs années de sous-investissement dans le secteur, et avec une demande qui, en tendance, ne cesse d’augmenter, il nous parait peu probable de voir le prix du baril se déprécier à moyen terme, ce qui offre un support important aux valorisations des pétrolières. Nous avons également augmenté notre exposition aux valeurs financières, afin de profiter d’un mouvement de pentification de la courbe des taux américains (qui tarde cependant à se matérialiser) ainsi que de la dérégulation du secteur encouragée par le Président Trump. Enfin, nous avons poursuivi nos investissements dans le secteur technologique, porté par des tendances de fond telles que le « cloud computing » ou l’intelligence artificielle.
Au regard de ces opérations, nous avons réduit notre exposition aux sociétés de service aux collectivités, très sensibles (négativement) aux mouvements de hausse des taux d’intérêt. Nous avons par ailleurs diminué nos investissements dans les valeurs REITS (real estate investment trusts – sociétés foncières cotées) pour les mêmes raisons.
Parmi les opérations importantes opérées lors de cet exercice, nous retenons la vente de Starbucks, dont le modèle économique est mis à mal par une concurrence exacerbée et une incapacité à répondre à de nouveaux enjeux stratégiques ; la vente de Lululemon Athletics pour des raisons de valorisation ; l’achat de SVB Financials pour profiter de la hausse des taux d’intérêts à court terme aux Etats-Unis et de la forte croissance du secteur de la technologie.
Le fonds a été pénalisé sur la seconde partie de l’année par son positionnement cyclique. La faible exposition du fonds aux titres les plus défensifs – santé, consommation courante, services aux collectivités, immobilier – a été préjudiciable à la performance. Toutefois, nous conservons le cap et profitons des excès de faiblesse sur certains titres pour nous renforcer. Même si nous nous approchons certainement de la fin du cycle économique actuel, nous ne sommes pas entrés en récession, ce qui justifierait le cas échéant un changement de positionnement.

Répartition du portefeuille

Répartition du portefeuille

Indice de référence : S&P 500 EUR Hedged (DNR) – DNR = dividendes nets réinvestis
Source : Aviva Investors France - données au 31 décembre 2018
Evolution de la valeur liquidative du support, nette de frais de gestion financière, hors dividendes (affectés au paiement des frais de gestion et du coût de la garantie plancher du contrat Afer), brute de prélèvements sociaux et fiscaux.
Evolution de l’indicateur de référence calculée coupons/dividendes réinvestis.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Ce type d’investissement présente un risque en capital.

Pour plus de précisions

Contactez-nous